Top 3 - Régions des lecteurs : Genève, Lausanne, Zurich
x

mercredi 26 février 2014

Le dodo : une étape essentielle pour grandir

Le dodo n’a pas seulement été inventé pour offrir du répit aux papapio harassés de fatigue, mais il s’agit également d’un rite important pour le boutchou ! Si au tout début, il ne distingue pas les jours des nuits, à partir de 3 mois, son horloge biologique commencera à trouver un rythme plus régulier et vous pourrez, normalement, recommencer à dormir sur vos deux oreilles. Il fait alors presque ses nuits et fait environ trois siestes par jour. Ce n’est qu’à partir de 6 mois que bébé fait des nuits complètes.


Les rituels qui rassurent

Les routines du coucher sont très importantes pour nos chères têtes blondes afin de leur instaurer une certaine sécurité avant de s’endormir. Les rituels sont très variés et vous avez le choix : le brossage de dents, la lecture d’une petite histoire, l’écoute d’une musique douce, ou encore un baiser sur la joue sont autant de rituels qui vont permettre à l’enfant de mieux s’endormir. L’atmosphère de la chambre est également essentielle pour qu’il s’y sente en sécurité. Ainsi prévoyez un lit qui soit proportionnel à la taille de l'enfant et n'oubliez pas le lit parapluie tout confort afin d'emporter son couchage dans vos déplacements (très pratique chez les grands-parents ou au chalet !) - disponible ici - sans oublier une petite veilleuse qui remplira la pièce d’une lumière chaude, tamisée et familière. Le calme est aussi un facteur qui joue un grand rôle pour apaiser l’enfant. Une fois instaurés, les gestes routiniers doivent être répétés avant chaque coucher.

L’angoisse de la séparation avec papapio et maman n’est pas toujours simple à gérer. A ne pas omettre donc : Super-doudou, meilleur compagnon de tous les temps, qui combat la plupart des angoisses imaginaires et rassure par son côté protecteur et tout velu ! Si toutefois, votre enfant n'arrive pas à se séparer de ses angoisses, vous pouvez toujours tenter de l'initier au yoga !

 Exemple de lit parapluie


Aucun commentaire :

Publier un commentaire