Top 3 - Régions des lecteurs : Genève, Lausanne, Zurich
x

lundi 25 novembre 2013

L'éducation selon Maître Noguchi : la réprimande IV

Comment tenir compte de la personnalité propre de l'enfant ? On a vu que pour Maître Noguchi, une bonne réprimande n'est pas soutenue par de l'agressivité mais par une bonne dose d'amour pour la personnalité de l'autre personne, l'enfant que l'on éduque. Par ailleurs, Maître Noguchi rappelle que chaque individu est différent, notamment dans sa manière de réagir. On ne peut donc pas énoncer de règles générales valables pour tous les enfants et dans toutes les circonstances : ce qui marche avec l'un peut tomber totalement à côté avec l'autre. Tous les parents d'une fratrie font l'expérience au quotidien de cette richesse particulière de chacun de leurs enfants.


L'enfant est conscient de son individualité et de ses différences et il sera fermé aux remarques qui le comparent à son frère ou à sa sœur. Rien de mieux pour semer la zizanie que ces phrases que l'on peut dire sans réfléchir : « Tu as de moins bonnes notes que ton frère aîné ! » ou encore : « Tu es mieux que ton frère ! ».

Ainsi maître Noguchi préconise d'adapter la réprimande à la personnalité de l'enfant ; il s'agit donc de bien le connaître pour bien lui parler.

Les chercheurs en science de l'éducation ont élaboré des typologies qui classent les individus selon leurs réactions ou selon leur caractéristiques psychologiques ou encore selon d'autres critères ; Maître Noguchi a aussi élaboré une typologie selon la façon dont l'énergie circule ou se comprime dans le corps. Connaître le type d'individu auquel on a affaire permet certes de mieux cibler les propos qu'on lui adresse, mais cela suppose une connaissance qui ne tombe pas du ciel avec l'arrivée d'un enfant dans la maison !

Faisons confiance à une approche intuitive basée sur l'observation quotidienne de l'enfant. Et qui alors mieux que les parents peuvent connaître le caractère de chacun de leurs enfants, ses aptitudes et ses réactions ?

On le voit, les conseils de Maître Noguchi visent un état d'esprit, une manière d'être dans la réprimande et s'éloignent donc d'un livre de recettes toutes faites qu'il suffirait d'appliquer à chaque enfant dans chaque situation. Les parents vont observer l'enfant qu'ils ont reçu, être attentifs à ces particularités, à ses réactions, aux moments où son écoute est disponible et ils chercheront à ajuster leurs interventions à cet enfant « unique » qu'ils ont avec eux.

L'éducation selon Maître Noguchi :


Aucun commentaire :

Publier un commentaire