Top 3 - Régions des lecteurs : Genève, Lausanne, Zurich
x

jeudi 21 novembre 2013

Le Papapio du mois : Thierry Mévillot

Le mois de novembre est un trait d'union entre le vent soufflant sur les feuilles et les premiers flocons tombant sur les cimes (et même déjà plus bas, on a de la pluie et neige mêlées à 500 mètres !). La fraîcheur nous parvient rapidement et avec elle des pensées de fêtes de fin d'année. Si vous êtes de ceux qui prévoient les cadeaux à l'avance, vous allez apprécier cet entretien avec Thierry Mévillot, commerçant qui tient la boutique "Le Maître de jeux" à Sion. Il répond à nos questions en jonglant avec passion entre famille, travail et jeux.

Thierry en compagnie d'Anouk, Thomas et Célien. Photographe : Suzy Mazzanisi

Vous avez des jumeaux en bas âge et un petit bébé. Quel moment est le plus stressant dans votre quotidien de papa et quelle aide est la plus appréciable ?
Thierry : Certainement lorsque je m’occupe des 3 en même temps. J’ai presque 4 ans d’entraînement pour les 2 grands, alors que je suis encore en phase de rodage pour la gestion des 3 ensemble. Le moment le plus stressant ? Lorsque je réconforte Noélie qui pleure pendant que ses grands frères font les cascadeurs dans l’appartement.
Nous avons la chance de pouvoir compter sur nos parents respectifs qui adorent passer du temps avec leurs petits-enfants.

Vous gérez une boutique de jeux, votre femme est enseignante et vous avez trois enfants. La question du modèle familial à un seul revenu est d'actualité et le peuple suisse est en plein débat à ce sujet. Quel est votre avis sur la question ?
Thierry : Je ne pense pas qu’il y ait un modèle juste et un modèle faux. Il y a par contre un juste dosage à trouver. De par mon expérience personnelle, je conseillerai vivement aux parents de mettre leurs enfants en crèche entre 1 et 3 jours par semaine. Dans leur apprentissage de vie, il est particulièrement enrichissant de sociabiliser au maximum avec d’autres enfants et de côtoyer différents types d’adultes, en l’occurrence les éducatrices, qui leur proposent toutes sortent d’activités diverses et variées dans un cadre avec des règles différentes de celles de la maison à respecter.
Pour une femme comme pour un homme, s’occuper de ses enfants est une expérience merveilleuse. Je respecte les mamans ou les papas qui mettent de côté leur activité professionnelle pour s’occuper à plein temps de leurs enfants en bas âge. Dans notre foyer, nous avons trouvé un équilibre qui nous convient parfaitement pour la garde des enfants entre mon épouse, moi-même et la crèche. Pour ma part, je consacre chaque lundi, mercredi matin et une partie des week-ends à mes enfants ça me procure un plaisir immense.

Dans votre magasin « Le Maître de jeux » à Sion on trouve un vaste choix de jeux de société, de cartes, de rôles, de casse-tête pour tous les âges. Quel type de jeu est le plus prisé ?
Thierry : Ce sont principalement les jeux dits « d’ambiance » qui fonctionnent le mieux. Avec des règles simples, des parties qui ne s’éternisent pas et la possibilité de jouer à beaucoup, ils ont tout pour plaire. Les plus connus sont les Loups-Garous de Thiercelieux, le Time’s Up ou le Dobble.

J'ai été vraiment bien conseillé lors de ma visite surprise dans votre boutique j'ai eu l'impression que la vendeuse qui m'a répondu connaissait tous les jeux dans leur détails. Quel est la tendance du public ? La recherche du moins cher dans les grandes chaînes ? ou encore prêt à payer le bon conseil ?
Thierry : Je vous remercie pour cette question qui me permet de tordre le cou à une croyance populaire largement répandue. Les boutiques spécialisées ne pratiquent pas forcément des tarifs plus élevés que les grandes surfaces. Dans notre cas, une grande partie de notre assortiment est au même prix qu’en grande surface. Je vais d’ailleurs régulièrement comparer les prix pour m’en assurer. Par contre, ce qui est vrai, c’est que la variété de jeux proposés ainsi que la qualité du conseil est nettement supérieure dans une boutique spécialisée. Nous passons beaucoup de temps à ouvrir des boîtes et tester des jeux. D’abord, car nous adorons jouer. Ensuite, afin d’être les plus crédibles possibles lorsque nous conseillons nos clients.

A l'ère des jeux en ligne multijoueurs, des jeux sur consoles, mobiles et tablettes, comment se porte le jeu de plateau ?
Thierry : Le jeu de société a le vent en poupe avec notamment près de 800 titres qui voient le jour chaque année. On note une grande évolution depuis une quinzaine d’années avec des jeux qui ne sont plus uniquement destinés aux enfants, aux familles et aux geeks. Notre clientèle est d’ailleurs avant tout composée d’adultes entre 18 et 40 ans. Avec un design plus séduisant et des mécaniques mieux huilées, on est loin du Monopoly par exemple avec ses parties souvent interminables et où le facteur chance était très prononcé.
Il est aussi intéressant de constater que beaucoup de nos visiteurs cherchent à casser une forme d’individualisme qui s’est petit à petit instauré dans notre société. Il y a également un certain ras le bol de l’omniprésence des écrans qui envahissent notre quotidien. Le jeu de société a cela de formidable, voire presque d’unique, qu’il permet à des personnes de générations, de milieux ou de cultures différents de passer un bon moment ensemble, ce qui est particulièrement précieux à notre époque.

Les fêtes de fin d'année ne sont plus très loin ; pouvez-vous nous présenter votre sélection de jeux pour les tranches d'âges suivantes ?
Thierry :
0-3 ans
Puzzles duo et trio : chaque boîte se compose d’une vingtaine de pièces qui vont par paires ou par trios. C’est un excellent moyen d’initier les tous petits aux puzzles et de développer leur attention et leur motricité fine.
Little cooperation : les enfants coopèrent pour permettre à 4 mignons petits animaux de regagner leur maison avant que le pont de glace ne s’effondre.
Bunny Boo : A l’aide des pièces mises à sa disposition, l’enfant va essayer de reproduire l’une des 60 images-défis, d’une difficulté croissante. Motricité, observation, patience et logique sont au rendez-vous.

4 ans et plus
Mon premier Carcassonne : Inspiré du fameux jeu « Carcassonne », cet opus spécialement conçu pour les plus jeunes va leur permettre de construire un paysage de fermes et de routes, sur lesquelles ils vont tenter de placer tous leurs personnages colorés.
La tour enchantée : les enfants incarnent un preux chevalier qui doit délivrer la princesse enfermée dans une tour. Mais attention ! L’un d’entre eux incarnera le redoutable sorcier qui est le seul à savoir où est dissimulée la clé.
Les 3 petits cochons : les joueurs vont chercher à construire la maison la plus haute et la plus solide possible. Chacun son tour, ils devront lancer les dés pour savoir quelle matière leur est accessible (paille, bois et brique) et si le loup va attaquer la maison de ses adversaires. Le jeu se base sur des mécaniques ludiques simples et originales. Il faut par exemple vraiment souffler pour casser les maisons de ses adversaires.

8 ans et plus
Hanabi : vous incarnez des artificiers qui coopèrent afin de composer le plus beau feu d’artifice possible. Son originalité réside dans la façon de tenir ses cartes en main : c'est en effet tournées vers vos coéquipiers que vous tiendrez vos cartes et c'est en échangeant des informations que vous tenterez de relever le défi du jeu.
King of Tokyo : dans ce jeu léger et « défoulatoire », vous incarnez des créatures prêtes à tout pour prendre le contrôle de Tokyo !
Le petit prince : Le Petit Prince vous emmène dans l’univers magique de Saint-Exupéry, avec les dessins originaux de l’auteur. Chaque joueur construit sa propre planète sur laquelle cohabiteront renards, moutons, roses et baobabs. De plus, une planète accueillera exactement 4 personnages qui détermineront quels éléments présents sur votre planète vous rapporteront des points de victoire. Tout comme le livre qui a bercé notre jeunesse, ce jeu a une double lecture. Sous son air « gentillet » qui séduira les enfants, le Petit Prince est également un redoutable jeu tactique dans lequel vous pourrez favoriser vos desseins tout en empêchant vos adversaires d’obtenir la parcelle souhaitée et parfois même les forcer à prendre la tuile qui ruinera leurs projets.

10 ans et plus
Andor : Andor est un jeu de plateau et d'aventures qui se joue en mode coopératif et vous plonge dans un univers médiéval-fantastique. En prenant le rôle de guerrier, magicien ou archer, différentes missions vont s’offrir à vous, comme de défendre le château contre de viles créatures ou vaincre un terrible dragon.
Grimoria : matériel magnifique et thématique enchanteresse : Grimoria à tout pour plaire. Engagé dans une compétition magique, vous essayer de devenir le magicien le plus puissant de Grimoria à l’aide de votre grimoire magique.
Le désert interdit : préparez-vous à vivre une aventure palpitante ! En perdition dans le désert, votre seule chance de survivre est de retrouver une machine volante légendaire au milieu des ruines d’une cité ensablée. Dans ce jeu coopératif, accordez-vous avec vos coéquipiers pour faire les meilleurs choix et tirer parti des capacités de chacun pour tenter d’échapper à une violente tempête de sable.

Que pensez-vous de Papapio.com ?
Thierry : Je trouve que Papapio.com est un concept original et intéressant. J’apprécie la diversité des informations dispensées et n’hésite pas à y puiser des idées, notamment pour les sorties et les recettes culinaires.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire