Top 3 - Régions des lecteurs : Genève, Lausanne, Zurich
x

vendredi 20 septembre 2013

Alerte aux poux !

Une semaine après la reprise de l'école l'alerte était déjà donnée : "Les poux sont de retour, veuillez contrôler la tête de votre enfant". Afin d'éviter un vent de panique général au sein de la famille, voici quelques infos sur ces petites bêtes.

Image © Rendez-moi mes poux de Pef - Folio Cadet Première lectures

Tout d'abord, leur arrivée n'est pas une question d'hygiène, les poux ne viennent pas uniquement dans des cheveux qui seraient mal lavés. D'autre part, il ne sert à rien de laver les housses, duvets, vestes et autres pour s'en débarrasser car s'ils tombent c'est qu'ils sont déjà morts. Le pou a besoin de sang et ne quitte pas le crâne pour faire des balades dans la maison. L'école doit être avertie si vous trouvez des poux sur votre enfant. Enfin, les poux se transmettent par le contact rapproché des têtes. Les filles en auraient davantage car elles jouent plus proches les unes des autres que les garçons. Ce n'est donc pas parce qu'elles ont les cheveux longs.

Pour contrôler la tête de votre enfant, il suffit de chercher dans les cheveux propres des traces qui seraient comme des pellicules mais difficiles à enlever. Si vous en trouvez, bingo, c'est peut-être des lentes (des oeufs). Dans ce cas pas besoin de commencer un traitement car pour cela il est conseillé d'attendre l'arrivée éventuelle des poux. Bonne nouvelle, il n'y en aura peut-être finalement pas.

Si vous trouvez des poux, commencez un traitement. Celui-ci doit se faire en trois fois (1er, 8ème et 15ème jour). Les produits vendus en pharmacie à base de pyréthrine et de malathion sont efficaces mais ne doivent pas être utilisés en prévention. En effet, ils n'empêcheront pas les poux de s'installer. Ces produits sont potentiellement toxiques donc à réserver aux cas où l'enfant est contaminé. D'autant plus que les poux sont en train de s'immuniser contre ces substances à force qu'elles soient utilisées à tort et à travers. Quant au peigne à poux (avec des dents très serrées), il peut être efficace mais pour cela il faut l'utiliser souvent et longuement, à voir si vous avez la patience et le temps pour cette activité sympathique... peut-être entre le karaté, les devoirs, la préparation du repas, les douches... vous trouverez un moment ?!

En prévention, il y a bien sûr les recettes de grand-mère. Certains vous diront que la lavande fait des miracles. L'huile essentielle de tea-tree pourrait aussi faire l'affaire mais attention il ne faut pas appliquer d'huile essentielle directement sur la peau de votre enfant. Toujours la mélanger auparavant avec de l'huile. Raser la tête de votre enfant est sûrement une mesure efficace mais à réserver aux garçons qui auraient l'habitude de ce genre de coupe de cheveux. Ceci afin d'éviter un traumatisme et des séances futures chez le psy.

Enfin, pour dédramatiser la situation, lisez ou relisez le chouette livre de Pef : Rendez-moi mes poux, un classique de la littérature enfantine, écrit en 1984. Bon je vous laisse à force de rédiger j'ai la tête qui me démange...



Aucun commentaire :

Publier un commentaire