Top 3 - Régions des lecteurs : Genève, Lausanne, Zurich
x

samedi 11 mai 2013

Cancer : prenez en main les seins de votre femme

Le fait de connaître les seins de votre partenaire sur le bout des doigts contribuera fortement au dépistage d'un hypothétique cancer du sein. Toutes les femmes devraient bien sûr effectuer l'auto-examen de leurs seins, mais c'est encore plus ludique et sympathique que ce soit nous les hommes qui leur procurions cet examen non? Un compagnon qui prend conscience de ce mal et qui est "hands-on" marquera toujours un bon point, alors offrez cette attention à la maman de votre(vos) enfant(s).


Être familier avec les seins de votre femme, dans ce contexte, veut dire connaître leur texture et consistance habituelle pour donner l'alerte dans le cas où l'on sentirait une zone de peau inattendue comme un épaississement étrange, creux, fossettes, plissements ou changements dans leur dimension, leur forme ou leur symétrie. Vérifiez si les mamelons sont rentrés et si vous observez un écoulement ou des rougeurs.

Sachez que vous pouvez joindre l'utile à l'agréable en effectuant cet examen sous la douche avec des mains savonneuses afin de sentir davantage les bosses ou une zone non lisse entre son aisselle et la région du mamelon, n'hésitez pas à appuyez légèrement afin de bien palper le tissu profond. Vous pouvez aussi demander à votre femme de se coucher sur le lit et effectuer ces opérations avec une huile de massage en faisant bien attention au ressenti au bout de vos doigts ou sous votre paume. Faites des mouvements circulaires et concentriques de l'extérieur du sein jusqu'au mamelon. Palpez aussi de manière verticale et horizontale. Placez vos doigts en haut du sein et descendez jusqu'au mamelon, faites pareil depuis son aisselle, toujours en appuyant légèrement. Normalement ses mamelons devraient vous appeler naturellement à jouer avec eux, donc finissez votre session d'examen comme bon vous semble, je suis persuadé que vous avez tous des idées plein la tête pour cette partie. Sachez aussi que dans de très rares cas, les hommes peuvent aussi contracter un cancer du sein, alors demandez à votre partenaire de vous rendre la pareille... Cette veille manuelle et visuelle ne suffit pas à la prévention et au dépistage. C'est pourquoi, il ne faut pas oublier l'examen clinique et la mammographie. Tout cela va augmenter les chances de dépister et de traiter le cancer à un stade précoce. Car comme affiché sur le site du CHUV de Lausanne, "Le cancer du sein est le cancer de la femme le plus fréquent dans les pays occidentaux : une femme sur neuf en développe un au cours de sa vie. En Suisse, plus de 5000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année".

En conclusion, si vous décelez un changement comme une bosse, un épaississement, de l’asymétrie, des fossettes, des rougeurs, un écoulement ou une inversion du mamelon, poussez votre femme à une consultation chez le médecin dans les plus brefs délais. Pour du contenu plus scientifique et médical visitez les sites suivants:
http://www.hug-ge.ch/video/le-cancer-du-sein
http://www.promotionsantevalais.ch/prevention/cancer-sein.html
http://www.chuv.ch/cse_home/cse-patients-familles/cse-patients-cancer.htm

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire