Top 3 - Régions des lecteurs : Genève, Lausanne, Zurich
x

mardi 30 avril 2013

Les séries tv pour nous les hommes!

Il y a des séries qu'on aime regarder en couple. Il y en a de celles qu'on regarde pour faire plaisir à sa moitié et il y a enfin des séries qu'on aura tendance à visionner seul. C'est de cette catégorie de séries que j'ai extrait 5 perles du moment que vous ne devez pas manquer. Vous en connaissez bien entendu mais ce sont des séries qui mettent bien en avant des termes et adjectifs qui nous sont propres à nous les hommes, les PAPAS! Je ne fais pas d'étalage de fiches de casting et de production ici car le but est de partager avec vous l'ambiance et le rythme qu'il y a au sein de ces séries.


Ingéniosité : Da Vinci's Demons | Starz
Merci à Starz de nous avoir aligné cette nouvelle série dès la fin de Spartacus "War of the Damned" car c'est moins douloureux ainsi.

Dans un monde où la pensée et la foi sont contrôlées, un homme se bat pour la liberté de la connaissance. L'histoire secrète de la vie fascinante de Léonard de Vinci révèle le portrait d'un jeune homme torturé par un don de génie surhumain. Il y a une intention hérétique à exposer les mensonges de religion. Un insurgé qui cherche à renverser une société élitiste. Un bâtard qui aspire à la légitimité de son père... Écrit par David S. Goyer, la série suit l'histoire de ce génie au cours de ses premières années à Florence à l'époque de la Renaissance. Âgé de 25 ans, artiste, inventeur, épéiste, amant, rêveur et idéaliste, il a du mal à vivre dans ce quotidien en contenant son génie et le temps vient où il ne voit plus seulement l'avenir mais l'invente. Effet garanti lorsqu'on voit en action des inventions qui n'étaient visibles que sur papier ou en exposition.

Une série qui vient de démarrer mi-avril et qui cartonne déjà avec une audience record aux "states". Une ambiance actions-aventures sur fond d'histoire et Tom Riley, qui interprète le jeune et fougueux Leonard de Vinci, apporte du dynamisme avec une pointe de pince-sans-rire très appréciable. Le "méchant" n'est pas en reste puisque le Lord Girolamo Riario interprété par un Blake Ritson impitoyable et fourbe n'aura aucun scrupule pour arriver à ses fins. L'objectif du comte Riario, capitaine qui agit au nom de l'église romaine, est d'exterminer les Medicis en commençant par la Ville de Florence qu'il n'estime plus assez pieuse. C'est sûr qu'au début il faut se faire à l'idée qu'on ne va pas croiser le vieux Leonard que nous avons tous en tête, crâne dégarni, cheveux longs et barbe blanche de 20 cm. Lutte de pouvoir, conspirations et quête mystique sont au rendez-vous et la cerise sur le gâteau c'est que Starz a déjà commandé la saison 2 qui passera en 2014 sur les écrans. C'est donc la plus légère des séries présentées dans ce post et elle pourrait presque plaire à vos moitiés, enfin peut-être "il" si vous leur parlez de Tom Riley... mais il y a aussi Laura Haddock dans le rôle de Lucrezia Donati...
Lien externe vers la bande-annonce


Pouvoir : Game of Thrones | Home Box Office
Plus besoin de vous présenter cette série, tirée des livres de George RR Martin. Une série avec une ambiance médiévale-fantastique, sombre et obscure comme il faut, que j'ai adorée dès son lancement et que les médias ont assez relayé. La saison 3 commence tranquillement et tire un poil en longueur mais on espère que dès l'épisode 5 tout va s'accélérer avec les "corbeaux" qui s'entre-tuent et Daenerys Targaryen qui a enfin son armée. Car pour le moment, il n'y a que Jaime Lannister qui en prend plein la tronche et on en éprouverait presque de la sympathie ou du moins de la pitié pour ce charognard.

Dans cette saison nous avons la chance d'avoir l'acteur Ciarán Hinds qui avait, entre autres, fait superbe impression dans la série "Rome" dans son rôle de Jules César. Il interprète ici le personnage nommé Mance Ryder qui est le Roi au-delà du Mur. Empereur, roi, il aime leader. Malheureusement, nous ne pouvons pas faire ressusciter Sean Bean alias Ned Stark, LE personnage charismatique et puissant de la saga... snif. Mais peut-être le reverra-t-on dans des flashbacks du tonnerre au moins!
Lien externe vers la bande-annonce


Ambition : Vikings | History Channel
Vikings est le récit des aventures de Ragnar Lothbrok le plus grand héros de son âge. La série raconte les sagas de la bande de frères vikings, de la famille de Ragnar et comment ce dernier s'élève pour devenir le roi des tribus vikings. En plus d'être un guerrier intrépide, Ragnar incarne les traditions nordiques de la dévotion aux dieux. La légende dit qu'il était un descendant direct d'Odin, le dieu de la guerre et des guerriers.

Nous avons là une bonne base pour des épisodes pleins de dépaysement, d'action et d'aventure. L'idée de suivre les pas d'un viking n'est pas forcément séduisante pour tous au premier abord mais History Channel a réussi à bien faire ressortir l'aspect brutal mais aussi mystérieux de la vie de ces nordiques qui avaient soif de voir les terres lointaines avec leur promesses de prospérité. Ragnar va même intelligemment sympathiser avec un moine anglais pour en apprendre davantage sur leur coutumes et leurs terres. Des connaissances qui vont changer leur vie à tous. D'accord, dans le dernier épisode le moine avait quand même été désigné pour un sacrifice humain mais bon je les imaginais tout de même plus "sauvages" que ça, du genre "Moi écraser toi avec ma hache au nom d'Odin! BAM". Plus sérieusement, Ragnar est un guerrier, avec un caractère complexe, attachant, qui permet d'approcher le viking autrement.
Lien externe vers la bande-annonce


Gourmandise : Hannibal | Gaumont International  Television
On change de registre avec l'un des personnages les plus fascinants du côté obscur de la force, peut-être même pire que Vador. Il débarque à la télévision, en série, pour la première fois: Dr Hannibal Lecter le psychiatre-serial-killer. Dans ce nouveau drame de Bryan Fuller ("Heroes" pour les connaisseurs), basé sur les personnages de romans de Thomas Harris, nous allons voir où cette incroyable histoire a débuté. Mettez les couverts on passe à table, vous prendrez bien un peu de viande.

Will Graham (Hugh Dancy) est un profileur criminel doué qui est à la recherche d'un tueur en série avec le FBI. Graham possède une étonnante capacité d'empathie avec n'importe qui, même avec les psychopathes. Il semble savoir ce qui les motive. Mais quand l'esprit tordu de l'assassin qu'il poursuit est trop compliqué, il sollicite l'aide du docteur Lecter, éminent psychiatre dans le pays. Armé de l'expertise étrange du médecin brillant, Will et Hannibal (connu comme un tueur en série que pour le téléspectateur) forment un partenariat brillant et il semble qu'il n'y ait pas de méchant qu'ils ne puissent pas attraper. Si seulement Will savait...

Au vu du casting je m'attendais à plus costaud même si l'esthétique est travaillée et le fond ne pouvant que motiver à demander de voir la suite. Mais bon, pour le moment, je trouve presque trop clean comme ambiance car quand on pense à Hannibal on est censé avoir les poils qui se hérissent. A essayer en tout cas mais le repas ne plaira peut-être pas à tous, je préfère les plats plus épicés.
Lien externe vers la bande-annonce


Liberté : Spartacus - War of the Damned | Starz
Snif, snif, snif, ouin, ouin, c'est fini mais il nous a transmis sa soif de libertéééééé!

Il y a trop à écrire sur l'histoire formidable de cet esclave devenu gladiateur adulé puis craint par Rome. Starz a fait un super boulot de divertissement avec cette trame. C'est aussi la série la plus connue dans ce post donc je vais faire court. En quelques mots, Starz nous amène une part primaire de l'antiquité, Rome et l'ambiance du colisée au milieu de notre home cinéma.

Si Blood and Sand et son prequel Gods of the Arena étaient les piliers d'une série honorant la fraternité et le courage des gladiateurs qui sortiront des arènes avec Vengeance, War of the Damned en est la version massive et épique. Si vous aimez vous relaxer devant une série après une journée chargée et que le sang et le sexe ne vous repoussent pas, regardez ce dernier opus de Spartacus qui en met plein la vue. Baston assuré!
Lien externe vers la bande-annonce

Aucun commentaire :

Publier un commentaire